Horreur. La rédaction de votre CV a nécessité des heures de travail, vous avez mis toute votre exigence et votre cœur. Mais, voilà, vous ne le savez pas et pourtant, votre CV ne sera pas lu pour l’une des 5 raisons suivantes. Comment les éviter ?


Erreur 1. Le CV accroche l’œil de l’employeur pour de mauvaises raisons

Les fautes d’orthographe et de syntaxe sont à proscrire absolument. Elles sauteront au regard de l’employeur qui ne prendra pas la peine de lire votre CV en détail.

Prenez garde également à la ponctuation : le point et la virgule viennent directement à la suite du mot qu’ils précèdent et sont suivis d’un espace.

La justification du texte est importante : à l’aide du tableur Word, traquez les décalages, alignez les différentes rubriques.

La solution ? Prenez le temps de rédiger votre CV afin de l’observer sous toutes les coutures et demandez à vos proches de le relire.

Erreur 2. Le CV est indigeste

Si votre CV doit tenir en 1 page, ne cherchez pas à remplir chaque ligne. Au contraire, laissez la page respirer et pensez à hiérarchiser les rubriques.

La solution ? Utilisez deux tailles de polices maximum et effectuez un travail de tri : parmi vos activités et engagements, quels éléments sont les plus pertinents, indiquent le mieux qui vous êtes et les raisons pour lesquelles ce job vous correspond ?

Erreur 3. Le CV est générique

Le CV n’est pas une feuille volante non identifiée. N’envoyez pas un CV identique à 2 employeurs différents. Le CV ne supporte pas le copié-collé, l’employeur non plus.

La solution ? Relevez les principaux mots-clefs dans le descriptif du poste et sur le site web de l’entreprise. Gardez ces mots-clefs en tête au moment de rédiger votre CV et essayez de les traduire en mots.

Erreur 4. Le CV est passif

Pensez réussite, traduisez vos engagements en termes d’action.

La solution ? Vous êtes membre d’une association ? Ne vous contentez pas d’écrire « membre de l’association xxx », donnez à lire ce que vous accomplissez : « encadrement d’une équipe d’animation de 20 personnes au sein de l’association xxx »

Erreur 5. Le CV ne s’articule pas avec la lettre de motivation

Votre candidature marche sur deux jambes : le CV et la lettre de motivation. L’écriture du premier est complémentaire de la seconde, et vice versa.

La solution ? En amont, la réflexion autour de l’écriture du CV et de la lettre de motivation vont de pair. Bien souvent, les lettres de motivation sont rédigées de manière laborieuse et la lecture s’en ressent. Pour éviter cet écueil, le CV est votre meilleur allié. Envisagé comme un complément utile, il permet d’éviter de lourdes répétitions dans la lettre de motivation.