Mettre en avant le savoir faire des graphistes, l’originalité d’un modèle et comment se démarquer face à la concurrence. Statistique: un recruteur regarde en moyenne un CV 6 secondes il se doit donc d’attirer l’attention par le biais de son esthétique.

 

Les recruteurs voient passer des tas de CV tous les jours, il est donc essentiel de se démarquer. Et avant de soigner le fond, il faut d’abord se pencher sur la forme, puisque c’est la première chose que l’on remarquera !

 

Une étude du site américain The Ladders, spécialisé sur l’emploi, a conclu que les recruteurs passaient en moyenne six secondes sur chaque CV qu’ils étudient. Pour en arriver à ce résultat, les scientifiques ont analysé les mouvements des yeux de trente professionnels. Et lors de cette rapide analyse du CV, 80% du temps est passé sur des rubriques précises : le nom, le poste et l’entreprise actuels, les expériences précédentes puis la formation - dans cet ordre. Les autres informations complémentaires influent finalement assez peu sur le jugement que le recruteur se fait.

 

Une structure claire

Il est donc important que le CV soit lisible, avec des rubriques qui permettent de le diviser en plusieurs parties cohérentes. L’étude de The Ladders souligne que pour faire une analyse efficace de votre CV, les recruteurs s’appuient sur des repères visuels. Si vous faites un CV fleuve, surchargé, le recruteur s’attardera seulement sur le haut de la page.

 

Un CV doit d’abord commencer par un titre, qui résume votre objectif de poste. Puis, on le sépare en trois grandes rubriques. La première est celle qui contient votre nom, âge, adresse, etc, et la photo. La deuxième contient toutes vos expériences professionnelles, avec le détail et des missions que vous avez rempli. La dernière recense vos différentes formations. Enfin, vous pouvez rajouter une partie sur vos centres d’intérêts.

 

Voir un exemple de modèle optimisé pour le recrutement : https://fisio.fr/modele-de-cv-design/lise

 

Un design attractif

Pour mettre en valeur ces rubriques, la mise en page va donc être essentielle. Mais attention, soigner la présentation ne veut pas dire qu’il faut faire un CV bariolé avec des décors qui partent dans tous les sens. Le but est de trouver un équilibre entre un CV fade et trop excentrique. « Il faut éviter d’en mettre des tonnes », explique Florence Saubatte, créatrice d’un cabinet de conseil en ressources humaines spécialisé dans le numérique. « Le CV doit être clair et bien présenté, et c’est l’entretien qui permettra de plus rentrer dans les détails. »

 

Le design varie aussi en fonction du domaine professionnel, et de l’âge du candidat : « Quand on est jeunes, c’est quelque chose qu’il faut vraiment soigner », insiste Mireille Garolla, directrice d’un cabinet de conseil en ressources humaines. « Beaucoup de gens ont des CV très jolis, donc sans un beau design, on paraitra plus fade. »

 

Voir un exemple de modèle design et original : https://fisio.fr/modele-de-cv-design/lea

 

Dans les milieux financiers, on attendra quelque chose de plus sobre, mais si on fait un métier créatif comme graphiste, avoir un CV trop simple peut vous desservir. « Pour les créatifs, le mot d’ordre est de l’être vraiment », atteste Michel Tosi, créateur d’une agence de conseil en ressources humaines. « Le CV constitue déjà un test ! »

 

Pour faire la différence, découvrez plus de 70 modèles de CV design sur le site www.fisio.fr