Les associations étudiantes permettent de mettre un pied hors de l’école ou de la fac’. Elles représentent une opportunité exceptionnelle : donner à voir des compétences difficiles à acquérir sur un banc d’école. Bref, pour trouver un job étudiant, s’engager dans une association étudiante reste un atout incroyable. Au sein d’Animafac, Julie Pineau travaille dans le cadre du programme Bénévolat et compétences qui vise à mettre en valeur les compétences que les étudiants et étudiantes acquièrent au cours de leurs expériences associatives. Aujourd’hui, Julie Pineau accepte de répondre aux questions de ProStudent.

Question 1. Dans quelle mesure l’association étudiante est-elle professionnalisante ? 

S’engager dans une association étudiante permet d’acquérir différentes compétences que l’on n’acquiert pas forcément lors de sa formation universitaire. Mais elle est surtout professionnalisante car elle permet de pratiquer très vite, de se lancer, d’avoir des délais à respecter, des bénévoles à gérer, un budget à tenir, etc. On apprend en faisant. Ce n’est pas toujours parfait, et on doit souvent faire avec « les moyens du bord ». Pourtant, malgré parfois quelques erreurs et/ou imprévus, on acquiert une certaine expérience et un sens certain des responsabilités.

Question 2. Certaines associations favorisent-elles les passerelles avec le monde professionnel ? Le cas échéant, lesquelles ? 

Il y en a beaucoup. L’insertion professionnelle, notamment celle des jeunes, est un sujet qui intéresse beaucoup, à commencer par les étudiant.e.s eux-mêmes.

Je peux vous citer notamment l’association Pote emploi, qui a développé une plate-forme pour que les jeunes puissent directement prendre contact avec des professionnelles et professionnels et leur poser des questions par rapport à leur formation et leur métier.

Oriente moi organise par exemple des ateliers de découverte, des forums des métiers et des formations ainsi que des stages d’observation pour les jeunes à la recherche d’une formation ou d’un emploi.

La Cravate solidaire souhaite apporter une aide complète aux personnes à la recherche d’un emploi. Des recruteuses et recruteurs professionnels bénévoles leur font passer un entretien blanc. Une tenue professionnelle leur est fournie ainsi qu’un suivi organisé en collaboration avec des associations partenaires.

Question 3. Auprès d’un employeur comment mettre en valeur son engagement au sein d’une association étudiante ? 

Quant on est étudiant.e, l’engagement dans une association étudiante peut être une véritable plus-value dont il faut savoir tirer tous les bénéfices. N’hésitez pas à mettre en avant vos capacités organisationnelles, car oui, aller en cours, s’engager dans une asso, aller au sport, voir ses ami.e.s, avoir un job étudiant et trouver le temps parfois d’aller au ciné, ça demande une sacrée bonne organisation !

N’hésitez pas à mettre en avant les compétences dites transversales dans votre lettre de motivation ou lors de l’entretien. Ce sont les compétences qui pourront être valorisables, quelque soit la structure, association ou entreprise, auprès de laquelle vous postulerez (par exemple la communication, le travail en équipe, le respect des délais).


Vous voyez de nombreux étudiants. De manière générale, pouvez-vous nous donner votre conseil suprême pour…

Question 4. … réaliser une candidature pertinente ? 

Le CV doit tenir sur une page et s’en tenir à l’essentiel. L’idée n’est pas d’y mettre toutes vos compétences, mais surtout de bien valoriser celles qui vous seront utiles pour le job auquel vous postulez.

Et selon moi, la lettre de motivation est la véritable plus-value d’une candidature. Il ne faut surtout pas la négliger.

Enfin petit conseil pratique, pensez à la lecture sur écran de votre CV. Un CV en colonne est souvent clair sur papier, mais beaucoup moins sur un écran : il faut « scroller » de haut en bas pour pouvoir le lire. Pas très pratique. Il faut l’avoir en tête, notamment à l’ère des smartphones et tablettes.

Question 5. …réussir l’entretien d’embauche ? 

Un entretien se prépare bien, il faut être renseigné sur la structure qui va vous recevoir. Etre ponctuel le jour J me paraît également essentiel.

Sur le contenu, je pense qu’il faut être le plus honnête possible. Ne pas se survendre bien entendu, mais aussi ne surtout pas se dévaloriser. Les personnes qui vous reçoivent partent généralement avec un a priori positif, puisqu’ils ou elles vous ont convoqué pour cet entretien. Il faut bien avoir en tête son CV et la lettre de motivation que vous leur avez fait parvenir, et montrer votre intérêt pour le poste en question.

Pensez à préparer une ou deux questions à poser à la fin de l’entretien.

Question 6. Au fait, qu’est-ce qu’Animafac ? 

Animafac est le réseau des associations étudiantes. Elle est présente sur tout le territoire. La mission d’Animafac consiste à recenser et accompagner les associations étudiantes afin de les aider à mener à bien leurs projets.

Par quels moyens ? En organisant des événements et formations inter-asso et à l’aide de nombreux outils que l’on met à leur disposition : guides et fiches pratiques pour la méthodologie, un MOOC, la mise à disposition de volontaires en service civique. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur notre site internet : www.animafac.net.

 

Un grand merci Julie Pineau pour ces précieuses informations !

Crédit photo : Animafac